Thierry Maricourt

auteur

Après avoir occupé divers emplois dans l’imprimerie comme ouvrier, Thierry Maricourt se tourne vers le métier de libraire-éditeur dans la fin des années 80.
Son premier ouvrage Histoire de la littérature libertaire en France paraît en 1990 chez Albin Michel. De nombreux articles portant sa griffe apparaissent dans des revues telles que Le Magazine Littéraire, Gavroche, La Quinzaine Littéraire etc..
A partir de 1996, il anime de nombreux ateliers d’écriture aussi variés dans les lieux investis
(centre sociaux, prison, gens du voyage, écoles…) que dans le public approché. Son dernier essai, Mon enfant d’Outreau est à paraître aux éditions Hors Commerce.
Il est également l’auteur de nombreux romans pour adultes, essais, récits et poésie.
Pour la jeunesse il est l’auteur entre autre de « Mes peluches » et « Les belles babouches » chez Mila, ainsi que « Petit penaud » aux éditions du Seuil.
Livres :
Romans : Adèle au-delà de l’ombre (Ressouvenances) | Galibot parle (Encrage) | Elle va vous emporter (Encrage) | Il était l’homme qui marchait sur les mains (Méréal, épuisé) | Le Bonheur à la petite cuillère (Hors Commerce, préf. Didier Daeninckx) | Le cœur au ventre (Agone) | Ne me tuez pas (Le Cherche midi) | Plaidoyer pour Ravachol (Encrage)
Pour les enfants : Les couleurs retrouvées (Points de suspension) | Les puces à mon chat (Points de suspension) | Frérot, frangin (Sarbacane, ill.Tardi, à paraître) | Histoires du pays sans beaucoup d’hommes (L’Elan, ill. Hervé Laly) | Le Fabuliste (Sansonnet, préf. Sébastien Doubinsky adap.théâtrale : Les Chantiers de l’inédit) | Les Belles babouches (Mila, ill. Nathalie Lété, épuisé) | Petit penaud (Seuil)
Essais : Ateliers d’écriture : un outil, une arme (Licorne) | Dictionnaire des auteurs prolétariens (Encrage, épuisé) | Entre l’ordre établi et la détresse humaine (Licorne) | Henry Poulaille (Manya, épuisé) | Histoire de la littérature libertaire en France (Albin Michel) | La parole en chantant (EPO, préf. Louis Arti) | Les nouvelles passerelles de l’extrême droite (Manya, rééd. Syllepse) | Mon enfant d’Outreau (Hors Commerce, à paraître)
Récit : L’Excuse de la vie/L’Arbre, le doute (Syllepse, préf. Pierre Drachline, ill. Manu Rich)
Poésie : L’Effacement (Rafael de Surtis) | Se vouloir vivant (Rafael de Surtis, postf. Philippe Lacoche) | Tout commençait à peine (Rafael de Surtis)